Les implants dentaires ont été mis en place pour remplacer une dent originale abîmée par une dent artificielle. Cependant, il faut savoir que ces derniers ont également la possibilité de vous permettre de couvrir l’ensemble de la mâchoire supérieure ou inférieure. Cela ne veut pas dire que vous êtes dans l’obligation de mettre un implant au niveau de chaque dent mais que ces derniers implants soutiennent un dentier complet.

Comme pour chaque opération, poser un implant dentaire contient aussi des contres-indications. Il existe des cas qui n’y ont pas le droit. Parmi ceux-ci on distingue :

  • Dans le cas ou la quantité ou qualité de l’os ne suffit pas,
  • si vous êtes une femme enceinte,
  • si vous souffrez de maladie cardiaque des valves,
  • après une chimiothérapie,
  • si vous êtes diabétique.

Pour plus de détails, veuillez consulter : monimplantdentaire.com.

Les tarifs proposés pour la mise en place d’un implant dentaire

Implant dentaire : y a-t-il des contres-indications ?

Toute personne qui serait sur le point d’effectuer une implantation dentaire dispose du droit d’avoir un bilan complet sur l’opération qu’il va subir. En effet, en ce qui concerne le coût des implants dentaires, cela peut aller de 700 à 1500 euros pour un seul implant. Ajouter à cela entre 500 à 1000 €; pour le prix d’une couronne.